Frangipanier : Plantation & Entretien de ce Bel Arbuste

Parmi les arbres utilisés dans le jardin, figure en bonne place le frangipanier. Ce dernier caractérise une famille spécifique d’espèce végétale désignée Plumeria. Plante de la famille des Apocynaceae, elle pousse des fleurs de colorations blanches teintées de jaune.

Elle s’adapte aussi bien à un embellissement outdoor qu’une décoration indoor. Voici tout ce que vous devriez savoir sur cette espèce botanique aux fleurs sublimes.

Connaître le frangipanier ou Plumeria

Petite fleurs de frangipanier orange clair, dans l'arbre

Le frangipanier ou encore Plumeria désigne une espèce botanique composée essentiellement d’arbustes feuillus et de buissons provenant d’Amérique centrale. Il dispose de nombreuses variantes caractérisées par des fleurs de couleurs roses, jaunes ou encore blanches. Le nom Plumeria fut attribué en souvenir du botaniste français Charles Plumier.

De même l’appellation frangipanier tire son origine du marquis italien Frangipani. En tout, on distingue au minimum huit espèces distinctes issues du frangipanier et quelques hybrides reconnaissables aux tons saumon ou parfois orange. On peut citer entre autres Plumeria acuminata, Plumeria inodora, Plumeria alba, Plumeria pudica etc…

De nos jours, naturalisés dans le continent asiatique, le frangipanier est aussi extrêmement présent sur l’île d’Hawaï. Sa présence en Afrique date de l’époque coloniale où l’arbre servait pour l’embellissement des jardins d’agrément africains.

Comment et quand planter un frangipanier ?

L’une des techniques de reproduction de la plante du frangipanier reste le bouturage. Ce dernier permet à partir des branches d’un arbre adulte d’avoir des tiges capables de pousser des racines pour la multiplication de l’espèce. Pour que ceci aboutisse, il faut que cela se réalise sous une température supérieure à 25 degrés.

Ainsi, en période d’été, sectionnez des extrémités de tiges d’une longueur de 15 cm. Enlevez les feuilles et les fleurs pour empêcher l’évaporation et l’épuisement de la plante. À l’aide de la cannelle, bouchez la plaie et laisser très bien sécher. Vous obtenez donc des boutures prêtes à être mises en terre ou dans un pot.

Dans un bac, on plante le Plumeria dans un mélange formé de terreau, de terre franche ainsi que de sable fin. Dans le cas contraire, plantez-le directement dans une terre riche en éléments minéraux et suffisamment drainé. Veillez à mettre l’arbuste au soleil ou encore fréquemment à la lumière pour favoriser sa croissance. Par ailleurs, c’est le printemps qui est la saison favorable à la plantation du frangipanier.

Comment bien arroser un frangipanier ?

L’arrosage de tout arbre contribue à sa croissance et le Plumeria ne déroge pas à la règle. En effet, sa culture ne requiert que l’usage d’une petite quantité d’eau notamment en période hivernale. Cependant, en été sous la canicule ou encore au printemps, des arrosages fréquents sont nécessaires. C’est à ce prix que le Plumeria fleurit et parvient à donner plus tard de jolies fleurs.

Rappelons-le, l’arbuste du frangipanier ne supporte pas sous ses racines de l’eau stagnante. C’est pourquoi, entre le printemps et l’hiver (période favorable à sa croissance), à l’aide de l’eau non calcaire arrosez le Plumeria une fois la semaine. Au cours de cette période, veillez à ce qu’en intervalle de deux arrosages, que le substrat soit sec.

Du onzième mois de l’année jusqu’en mars, faites l’arrosage une fois par mois. Vous devez respecter cette fréquence d’arrosage afin de permettre au végétal de reconnaître les saisons pour favoriser une meilleure croissance. En période hivernale, il conviendra même de laisser le substrat en surface s’assécher complètement entre deux séances d’arrosage.

Entretien et soins : que faut-il faire ?

Fleurs de frangipanier rose et blanche

Il ne suffit pas d’apporter de l’eau à la plante du frangipanier et de la mettre dans des conditions optimales pour qu’elle croisse bien. Il faut également lui apporter des soins nécessaires à son développement. Arbre sensible aux saisons, voici comment vous pourriez procéder.

Dès le mois de novembre, on assiste habituellement à un phénomène de chute des feuilles. En cette période, il faut faire rentrer l’arbuste à l’intérieur d’une pièce si celui-ci est planté dans un pot. Ensuite, il faudra également rentrer ce dernier dans un endroit plus frais. Au demeurant, vous pourrez réduire le rythme d’arrosage de la plante et au mieux stopper l’apport en eau au frangipanier.

En été, lorsque les températures deviennent un peu plus chaudes, il faut sortir le pot contenant la plante et le mettre dans un endroit bien illuminé. La luminosité apporte de la vivacité à la plante de Plumeria et renforce le mécanisme essentiel de la photosynthèse. Cette pratique favorise la floraison du frangipanier lui permettant également de marquer les saisons.

Enfin, avec ces informations, vous pourrez désormais planter et entretenir le frangipanier chez vous.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page