Installation de panneaux solaires sur la toiture : les éléments à avoir en tête

L’un des casse-têtes de l’installation solaire réside dans le choix du type de panneau solaire à installer. Pour rappel, les panneaux solaires sont des dispositifs qui captent la lumière du soleil et la convertissent en électricité ou en chaleur. Chacun présente des caractéristiques différentes, il est donc important de bien comprendre les différences avant d’installer des panneaux solaires. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons expliquer en détail les différents types de panneaux solaires et leurs caractéristiques.

Quelques bases sur le mécanisme et la structure des panneaux solaires

La production d’énergie solaire est présentée dans le monde entier comme une source d’énergie de nouvelle génération, respectueuse de l’environnement. Divers dispositifs sont nécessaires pour installer et produire de l’électricité, et les panneaux solaires en font partie. De nombreuses personnes ont probablement vu des panneaux solaires recouvrir les toits des maisons, les abris pour voitures et les terrains vagues.

Ces panneaux solaires sont composés de cristaux de silicium et d’autres semi-conducteurs, qui absorbent l’énergie lumineuse et la convertissent en énergie électrique lorsque la lumière du soleil les frappe. Afin de capter les rayons du soleil de la manière la plus efficace possible, la surface du panneau solaire est recouverte d’un fin revêtement antireflet bleu-noir.

L’énergie étant obtenue à partir du soleil, les panneaux ne peuvent pas produire d’électricité la nuit lorsque le soleil ne brille pas, et ils en produisent moins les jours de mauvais temps, comme ceux nuageux ou enneigés.

Panneaux solaires monocristallins ou polycristallins ?

Tout d’abord, il convient de préciser que nous excluons volontairement dans cet article les panneaux solaires qui ne sont pas photovoltaïques, car ils ne permettent pas de produire de l’électricité. Et parmi les modèles photovoltaïques, il existe actuellement deux types distincts : le panneau monocristallin et le panneau polycristallin.

Les panneaux en silicium monocristallin

Le premier panneau solaire développé était ce panneau en silicium monocristallin. En termes simples, le terme monocristallin désigne des « cristaux disposés en rangées régulières » et se caractérise par de faibles pertes de production d’énergie. Par rapport aux autres types, le coût de production plus élevé signifie une efficacité de conversion supérieure et des performances et une fiabilité supérieures. Cependant, il n’est pas très résistant aux hausses de température, de sorte que l’efficacité de la conversion peut baisser les jours de grande chaleur.

Les panneaux en silicium polycristallin

Il s’agit d’un panneau solaire fabriqué à partir de chutes de silicium ou de matières premières de silicium hors spécifications générées lors de la production de silicium monocristallin. Les cristaux ne sont pas disposés en rangées régulières comme sur les panneaux solaires monocristallins, ce qui présente comme inconvénient que la quantité d’électricité produite est inférieure à ces derniers. Toutefois, la faible teneur en silicium rend leur production plus facile et moins coûteuse que celle des panneaux solaires monocristallins. 

Le silicium polycristallin est aussi plus adapté pour la conversion d’électricité les jours où la température monte très haut, c’est pourquoi pour une installation solaire à Vitrolles par exemple, on va privilégier cette technologie. On peut noter par ailleurs que leur durée de vie est légèrement supérieure aux panneaux monocristallins vu qu’elle avoisine les 40 ans (contre 30 ans).

Retour haut de page