Comment augmenter le confort thermique d’une maison ?

Le confort thermique dans une maison est nécessaire pour assurer le bien-être des habitants. Que ce soit en hiver ou en période chaude, il doit pouvoir permettre de maintenir dans les pièces une température adéquate. Lorsque votre logement est bien isolé et équipé de dispositifs performants, vous restez à l’abri de la fraicheur ou de la chaleur intense. Pour augmenter le confort thermique d’une maison, il faut donc prendre un certain nombre de dispositions.

Améliorez l’isolation thermique de la maison

L’isolation thermique, quand elle est bien faite, permet de maintenir la température intérieure des pièces de la maison aussi bien en hiver qu’en été. Si votre système d’isolation n’est pas performant, il faudra le rénover. Vous trouverez des conseils d’isolation thermique avec Isoltoit si vous souhaitez mettre en place un projet de rénovation.

Grâce à ces travaux d’isolation thermique, vous pourrez renforcer la performance des appareils de régulation de la température. Cela permettra d’améliorer le confort à l’intérieur du logement. Cela vous donnera également l’occasion de réduire considérablement la consommation énergétique. Différentes parties de la maison sont à prendre en compte pour l’isolation thermique.

La toiture

C’est la partie du logement qui favorise le plus de transfert de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Elle seule peut entrainer le tiers des déperditions thermiques. Ceci est dû à sa position et à sa grande surface en contact avec le milieu l’extérieur. Vous devez donc l’isoler en priorité. Vous pouvez procéder à l’isolation de la toiture par l’intérieur, par l’extérieur ou les deux.

Les combles

Ils doivent également être isolés pour limiter les pertes de chaleur. Selon qu’il s’agit de combles perdus ou aménageables, il faudra utiliser la méthode appropriée. Pour l’isolation des combles perdus, vous pouvez utiliser la technique du soufflage ou de la laine déroulée par exemple. Dans le cas des combles aménagés, il faudra isoler les rampants de la toiture. Cela peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur.

Les murs

L’isolation des murs peut se faire également par l’intérieur ou par l’extérieur. Dans le premier cas, vous avez le choix entre plusieurs techniques :

  • la pose de panneaux de doublage fixés par collage sur les murs ou par vissage sur des ossatures métalliques ou en bois,
  • l’installation de panneaux à l’arrière d’une contre-cloison,
  • la pose de panneaux isolants en vrac derrière une contre-cloison.

Pour l’isolation des murs par l’extérieur, vous pouvez avoir recours à l’isolation par panneaux enduits. À défaut, vous pouvez aussi poser un bardage sur la façade des murs.

De plus, pensez également à isoler le plancher, les fenêtres et les portes. Pour les fenêtres, optez pour le double vitrage. Vous pouvez le commander ou le faire fabriquer par un professionnel. Il faut aussi veiller à éliminer les ponts thermiques pour une bonne performance du système d’isolation en place. Ceux-ci se retrouvent le plus souvent aux points de rencontre entre murs par exemple, entre mur et toit, entre toits…

Pour une isolation efficace de ces différentes parties du logement, l’idéal est de solliciter un professionnel ayant l’expertise nécessaire pour le faire. Nombreux sont les entreprises et les experts qui offrent ce service. Avant de choisir un professionnel ou une société spécialisée, renseignez-vous sur la qualité de ses services, sa réputation, son expérience ainsi que sa tarification.

travaux d'isolation des murs, maison

Installez un système de chauffage ou de climatisation

Les appareils de chauffage et de climatisation sont conçus pour réguler la température intérieure en fonction des besoins de l’utilisateur. Ainsi, quand il fait trop frais en hiver par exemple, vous pouvez chauffer agréablement votre chambre avec un bon équipement. Toutefois, choisissez un système performant, mais peu énergivore.

À cet effet, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur (PAC), un chauffage au bois ou une chaudière gaz à haute performance énergétique. De même, en période de forte chaleur, un climatiseur vous permettra de baisser la température de vos pièces au niveau qui vous convient. Là également, privilégiez un dispositif économie en énergie pour éviter le gaspillage.

Optez pour un chauffe-eau thermodynamique

Installer un chauffe-eau permettra aussi d’améliorer le confort thermique dans la maison. La fraicheur de l’eau pendant l’hiver n’est agréable pour personne. Le chauffe-eau permet d’augmenter la température de l’eau devant être utilisée. Toutefois, veillez à choisir un modèle thermodynamique en raison de ses avantages économiques et écologiques.

Évitez les forts taux d’humidité

L’humidité de l’air interne quand elle est élevée peut avoir un impact négatif sur les matériaux de construction et sur le système d’isolation thermique. Elle réduit leur performance et favorise leur endommagement avec le temps. Il est donc crucial de l’éviter. Pour cela, il faut assurer une bonne aération à l’intérieur. À cet effet, les climatiseurs ont l’avantage de déshumidifier l’air.

Faites réaliser un diagnostic thermique par un professionnel

L’une des meilleures solutions pour améliorer le confort thermique dans votre maison est de faire appel à un professionnel du domaine. Vous avez la possibilité de solliciter un bureau d’étude ou un technicien qualifié. La plupart disposent de sites internet par lesquels vous pouvez les contacter. Une fois sur la place, le professionnel fera un audit énergétique de la maison pour identifier les endroits qui portent préjudice au confort thermique.

Il pourra aussi relever les défaillances de la maison au niveau des appareils de climatisation ou chauffage, du système d’isolation thermique, du taux d’humidité, etc. Ensuite, il vous proposera des approches de solutions et/ou des travaux à effectuer pour corriger les défauts et améliorer le confort thermique au sein de votre maison.

Retour haut de page