Comment enterrer un câble électrique en extérieur ?

Selon la disposition de vos équipements et de votre habitation, ainsi que pour des raisons pratiques et esthétiques, il vous sera peut-être nécessaire d’enterrer des câbles électriques en extérieur. Par exemple pour alimenter l’éclairage du jardin, votre piscine, une dépendance, une prise électrique, …

Même si la tâche peut vous sembler compliquée, sachez qu’il vous est tout à fait possible de la réaliser vous-même. Toutefois, pour y parvenir, vous devez prendre un certain nombre de dispositions et vous assurer que le matériel choisi soit conforme à la norme NF C 15-100.

Vidéo : Comment enterrer un réseau électrique ?

Les dispositions à prendre et le choix du matériel

Pour enterrer un câble électrique en extérieur, vous devez respecter les consignes de sécurité fixées par la norme NF C 15-100, tant pour le choix du matériel que pour la réalisation des travaux. En effet, les câbles doivent être enfouis à une profondeur d’au moins 50 cm pour une utilisation courante et 85 cm pour une voie carrossable (accessible aux véhicules). De plus, les câbles électriques à poser doivent être éloignés d’au moins 20 cm de toute autre canalisation, électrique ou pas.

Notez aussi que si vous optez pour des câbles isolés et protégés comme U1000 RGPFV ou U1000 RVFV, vous pourrez les installer directement dans la terre, sans gaine de protection. Par contre, les câbles sans armure doivent être insérés dans un conduit normalisé étanche et résistant, comme une gaine TPC rouge, ou une gaine ICTA pour les conduits de moins de 4 cm de diamètre.

Enfin, un grillage avertisseur de couleur rouge doit être posé à au moins 20 cm du câble ou de la gaine électrique, afin d’alerter la présence d’une ligne sous tension en cas de travaux futurs dans cette zone.

Les étapes à suivre pour enterrer un câble électrique en extérieur

Pour installer un câble électrique souterrain dans les règles de l’art, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

  • Dessinez sur papier le schéma de représentation de l’emplacement des tranchées à effectuer, en prenant en compte le fait que le chemin le plus court entre deux points est toujours la ligne droite (il faudra garder soigneusement ce papier, car il vous permettra de vous souvenir de l’endroit où se situe chaque tranchée).
  • A l’aide d’un pot de peinture ou d’un peu de plâtre, tracez l’emplacement des tranchées au sol pour un repérage plus facile.
  • Creusez les tranchées suivant vos tracés de l’étape précédente, à l’aide d’une pioche et d’une pelle par exemple, tout en évitant de creuser dans des terrains humides où l’eau stagne longtemps. Privilégiez plutôt des terrains bien secs et drainés.
  • Assurez-vous que les dimensions de la tranchée respectent celles préconisées par la norme NF C 15-100 : au moins 50 cm de profondeur pour un sol peu sollicité, et au moins 85 cm sous une voie carrossable.
  • Versez au fond de la tranchée un lit de sable d’environ 10 cm d’épaisseur.
  • Déroulez la gaine électrique dans la tranchée et effectuez le tirage des câbles.
  • Passez le fil électrique dans la gaine grâce à l’aiguille métallique (fil métallique d’accompagnement). Notez qu’il est généralement plus facile de passer le conducteur électrique dans sa gaine avant de poser l’ensemble dans la tranchée.
  • Versez de nouveau 10 cm d’épaisseur de sable au-dessus du conduit, puis 10 cm de terre.
  • Déroulez et posez le grillage avertisseur rouge dans la tranchée (si vous disposez d’un grillage d’une couleur autre que le rouge, vous devrez impérativement le peindre en rouge).
  • Faites remonter la gaine au-dessus du sol, à l’emplacement de l’équipement à raccorder, puis rebouchez la tranchée à l’aide de la terre relevée lors de la création de celle-ci.
  • Coupez l’arrivée du courant électrique et procédez aux divers branchements.
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page