Gazon Kikuyu : Plantation & Entretien de Gazon qui Résiste à la Sécheresse

La beauté d’un jardin dépend indubitablement des différentes espèces qui s’y trouvent. Grand classique incontournable, joue un rôle principal à cet effet. Mais si certains gazons gardent toujours leur éclat en période de sécheresse, d’autres perdent de leur beauté sous l’effet de la chaleur.

Il est donc important de bien choisir le type de gazon à mettre dans son jardin. Le Kikuyu est le choix parfait à cet effet. Que faut-il donc savoir sur sa mise en terre et sur son entretien ? On fait le point.

Connaître le Kikuyu

Du latin “Pennisetum clandestinum”, le Kikuyu est une plante de la famille des graminées tenaces couvre-sol utilisées comme gazon. Pratique dans la mise en place de pelouses, il résiste très bien à la période de la sécheresse.

Le Kikuyu a une couleur d’un vert vif et est très doux au toucher, car il est légèrement velu. Ses feuilles ne deviennent plates que lorsqu’elles sont plus jeunes. Elles peuvent avoir une longueur allant jusqu’à 30 cm.

Lorsqu’il y a de bonnes conditions de chaleur et lorsqu’il est posé dans un sol très fertile, le Kikuyu présente une hauteur maximale de 60 cm. Cette espèce magnifique s’étale sur le sol en ne laissant aucune place aux mauvaises herbes.

Par contre, en dessous de 7 °C, le Kikuyu devient jaune parce qu’il ne résiste pas au froid. Toutefois, il reprendra sa couleur verte dès les premières pluies ou à l’arrosage.

Comment et quand planter le gazon Kikuyu ?

Le Kikuyu est une plante particulière et un peu différente des autres gazons. Sa semence nécessite le respect de certaines exigences. Il faut mettre 200 g pour 30 m² afin de garantir une bonne couverture du sol.

Il est aussi conseillé d’appliquer au sol un fertilisant dans le but de faciliter l’implantation et la croissance du Kikuyu. La terre qui doit abriter le Kikuyu doit bien être préparée à l’instar d’une pelouse. Il faut que ses graines soient mélangées avec du sable sec recouvré de terreau.

Quant à la saison idéale pour planter le gazon Kikuyu, le printemps est certainement la plus indiquée. Concrètement, il faut retenir que ce type de gazon doit être mis en terre à une période où le sol est réchauffé. Cela peut donc se faire en avril, en mai ou en juin dans l’idéal.

Comment bien arroser le Kikuyu ?

Pour la croissance rapide de tout gazon, l’arrosage est nécessaire. C’est d’ailleurs pourquoi le Kikuyu ne résiste pas à cette constance. Après avoir mis en terre cette espèce, il est conseillé de l’arroser assidûment durant les premiers mois.

Il est important de privilégier les arrosages du soir lorsque votre gazon est exposé à la lumière soleil. Cependant, il n’est pas conseillé d’arroser trop abondamment la pelouse parce que l’abus d’eau peut nuire au Kikuyu.

Entretien et soins : que faut-il faire ?

Le Kikuyu ne fait pas appel à d’énormes entretiens tant il est résistant. Mieux, son expansion rapide vous permettra de retrouver en un temps record une pelouse bien fournie.

C’est pourquoi, pendant la période de l’été, vous devez arroser vos plantes de Kikuyu tous les dix jours. Dans la première année de sa mise en terre, lorsque sa croissance est encore lente notamment, les mauvaises herbes doivent être constamment dégagées. En effet, celles-ci sont susceptibles de mettre en péril sa croissance.

En hiver, pour remédier au jaunissement du Kikuyu, vous avez la possibilité de scarifier et de garnir à nouveau les aires au besoin. Notez également qu’il n’est pas très recommandé de tondre trop souvent le Kikuyu. Par précaution, la tonte doit se faire à partir du moment où le Kikuyu atteint 10 cm de hauteur. Aussi, elle doit se faire au plus deux fois par an.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page