Quels Gants de Travail pour Quelle Utilisation ?

Travailler avec des gants inappropriés expose aux mêmes dangers que lorsqu’on travaille à main nue. Porter des gants n’est donc pas suffisant lors de la réalisation de travaux à risque, il faut avoir des gants adaptés.

Toutefois, il n’est pas aisé de trouver des gants convenables à un travail. Raison pour laquelle nous vous proposons quelques conseils pratiques pour opérer vos choix de gants en fonction de la tâche à accomplir.

Allant des gants pour travaux chimiques jusqu’aux gants anti-chaleur, retrouvez l’essentiel à savoir sur les gants de travail.

Gants pour manipuler les produits chimiques

Homme pouce en l'air portant un masque anti particule fine, une charlotte et se trouvant dans une usine

Que ce soit en cuisine, santé, cosmétique, agriculture, industrie, la manipulation des produits chimiques est fréquente. Ces produits étant hautement dangereux, la norme EN 374 est stricte sur le niveau de résistance du gant à la pénétration des microorganismes et à l’abrasion de substances toxiques et chimiques.

Les gants qui conviennent mieux à ce type d’usage sont ceux qui ont une haute capacité de résistance. Pour un bon choix, il faut repérer la mention du test qui indique le temps maximal qu’il faut aux composants chimiques avant de s’introduire dans le gant. Ces mentions sont :

  • 1 – 9 minutes : Classe 1
  •  10 – 29 minutes : Classe 2
  • 30 – 59 minutes : Classe 3
  • 60 – 119 minutes : Classe 4
  • 120 – 239 minutes : Classe 5
  • 240 – 480 minutes : Classe 6.

Gants pour travaux mécaniques

Coupure, piqûre, perforation, les accidents lors des travaux mécaniques sont courants. Les gants anti-risques outils mécaniques sont réglementés par la norme EN 388. Pour l’utilisation des objets mécaniques avec précision, les gants de manutention sont conseillés. Il existe aussi des gants anti-coupure, qui permettent d’éviter les blessures.

Les gants qui protègent contre les risques mécaniques se distinguent par leur code à 4 chiffres. Chaque chiffre représente un aspect de protection. Le niveau de résistance du gant à l’abrasion mécanique correspond au 1er chiffre. Variant de 0 à 4, ce chiffre est choisi en fonction des cycles qu’il faut pour que le gant soit entièrement abrasé.

Le 2ème chiffre (variant de 0 à 5), détermine le degré de résistance du gant à la coupure par lame. La force nécessaire pour déchirer le gant est représentée par le 3ème chiffre (0 à 4). Quant au 4ème chiffre (0 à 4), il désigne la capacité de résistance du gant à la perforation. « 0 » veut dire que le niveau « 1 » n’a pas été atteint lors du test.

Gants anti-froid

En conformité avec la norme EN 511, les gants anti-froid mettent les mains à l’abri des risques qu’on court en effectuant un travail en milieu frigorifique.

Sur ces gants est mentionnée une série de 3 chiffres. Les deux premiers chiffres (de 0 à 4) représentent respectivement le niveau de résistance du gant au froid de convection et au froid de contact. Le troisième chiffre représente la perméabilité du gant à l’eau (de 0 à 1,1 : pas d’entrée d’eau après 30 min).

Gants anti-chaleur

Régis par la norme EN 407, les gants de protection contre la chaleur permettent de prévenir les brûlures thermiques lors de la manipulation de produits ou objets surchauffés. Leur qualité est évaluée grâce à une note de 6 chiffres allant de 0 à 4.

Retour haut de page