Arum blanc : Plantation & Entretien de cette Belle Plante

Les plantes vertes sont des dons de la nature qui nous procurent de nombreux bienfaits. Elles nous permettent aussi d’aménager notre espace de vie en lui donnant une couleur et un cadre convivial. Vous aimez les plantes et plus précisément l’Arum blanc ? Voici pour vous quelques détails sur cette espèce végétale. Nous verrons au passage les astuces nécessaires pour sa plantation et un bon entretien. Focus !

Connaître l’Arum blanc

L’Arum blanc est une belle plante constituée d’un cornet blanc enroulé le long d’un spadice jaune, le tout supporté par une longue tige qui fait d’elle une belle fleur.

Cette dernière est d’ailleurs très appréciée dans les bouquets et se cultive aussi bien en terre pleine que dans les pots. L’Arum blanc est donc une excellente idée de bouquet de fleurs pour faire plaisir à une personne, spécialement à l’occasion d’une rencontre amoureuse.

Cette plante pousse aussi de façon naturelle dans les espaces marécageux sous forme sauvage, ce qui fait d’elle la plante adéquate pour le contournement des bassins de jardin. Elle donne de la couleur à votre jardin et vous incite à l’entretenir grâce à sa beauté qui ne laisse généralement personne indifférent.

En jardin comme en pot dans votre chambre, elle a un effet esthétique semblable à celui d’une véritable œuvre d’art et contribue fortement à la décoration de votre chambre.

Comment planter un Arum blanc ?

L’Arum blanc est une plante qui peut être plantée en pleine terre ou en pot.

En pleine terre

Les différentes étapes à suivre sont les suivantes.

  • Faire le sarclage en retirant les mauvaises herbes et les cailloux.
  • Mettre du fumier composté dans la terre.
  • Enterrer à présent la plante en l’insérant à environ 14 à 25 cm de profondeur.
  • Tenir un espace de 20 cm entre chaque bulbe et arroser soigneusement.
  • Tassez la terre tout doucement et le tour est joué.

Comme vous vous en rendez compte, il n’est pas très difficile de planter l’Arum blanc en pleine terre. Il en est d’ailleurs de même pour la plantation en pot.

En pot

Ici, la procédure à suivre pour réussir votre opération est la suivante.

  • Mettre un terreau de qualité dans un pot en terre.
  • Placez des billes d’argiles dans le pot pour le drainage.
  • Plantez à présent le bulbe entre 10 et 15 cm de profondeur.
  • Arrosez soigneusement, puis tassez la terre.
  • Trouvez un emplacement adéquat pour le pot.
  • Arrosez fréquemment la plante tout en lui évitant la chaleur.

Si on peut la planter en pleine terre ou en pot, l’Arum blanc peut aussi être utilisé comme une plante aquatique. On peut donc la mettre sous quelques cm d’eau pour embellir un aquarium par exemple.

Quand planter l’Arum blanc ?

L’Arum blanc est une plante qui se présente comme un bulbe qui finalement aboutit à une belle fleur. Selon les études, l’automne est la saison la plus appropriée pour sa plantation, mais elle peut aussi être mise en terre durant les cinq premiers mois d’une année. Après avoir été planté, l’Arum blanc peut atteindre entre 50 cm et 1 mètre de haut en raison de son espace de plantation.

En pleine terre, les plantes doivent être mises à l’ombre dans un sol fertile, frais et riche pour faciliter leurs croissances. En pot, il vous faut un terreau de qualité ainsi qu’une bonne quantité d’engrais pour l’entretien parfait de la plante. Il faut s’attendre à l’apparition des premières feuilles du bulbe au début du printemps quand les étapes de sa mise en terre sont bien respectées.

Entretien et soins que faut-il faire ?

Tout le long de sa période de croissance, il est nécessaire que le terreau du jardin soit humide. L’entretien de l’Arum blanc requiert l’usage de beaucoup d’eau tout le temps de sa floraison et même durant toute son existence.

C’est la raison pour laquelle elle pousse naturellement dans les zones marécageuses sans même avoir été plantée, car elle se nourrit beaucoup d’eau. Lorsque l’Arum blanc commence à produire des feuilles, il vous faudra lui donner tous les 15 jours de l’engrais liquide et chaque semaine si la croissance se fait en pot ou en terre pleine.

Après une parfaite floraison, il vous faudra débarrasser la plante de ces feuilles mortes, arrêter l’apport d’engrais et réduire son arrosage. Même si elle adore l’eau, à cette étape de sa floraison, il faudra réguler la quantité.

En pot, vous pouvez faire sortir votre plante de temps en temps tout en lui évitant la chaleur. Elle peut toutefois rester sous votre véranda ou dans un espace humide. L’Arum blanc ne craint ni les maladies ni les parasites, ce qui vous évite l’achat de produits connexes pour son entretien.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page