Quel est le type de chauffage le plus économique ?

L’hiver approche et vous souhaitez savoir comment vous réchauffer à moindre coût ? Notez qu’il existe une multitude de systèmes de chauffage, chacun possédant ses propres avantages et ses limites.

Dans tous les cas, pour trouver le chauffage économique qui vous convient, vous ne devez pas seulement vous focaliser sur la consommation directe de l’équipement. Vous devez aussi prendre en compte des critères comme les coûts d’installation du système, la rentabilité sur le long terme, l’isolation de votre maison, sans oublier le critère le plus important : l’écologie et l’économie dans le futur.

3 systèmes de chauffage à favoriser

Afin de vous aider à faire un choix parmi la pléthore de types de chauffage existant, nous avons sélectionné 3 systèmes à favoriser.

Pompe à chaleur

La pompe à chaleur produit de l’énergie en captant la chaleur de l’air environnant pour la transmettre au circuit de chauffage, afin de réchauffer l’eau des radiateurs présents dans l’habitation. Il s’agit d’un système écologique, c’est-à-dire non polluant pour l’environnement, puisque l’énergie produite provient des calories présentes dans l’air.

Son budget d’installation est assez important, puisqu’il varie entre 6000 et 10 000 €. Toutefois, il devient rapidement rentable grâce au coût moyen annuel d’utilisation, qui s’élève à 900 € pour 100 m2 ou 530 € pour 60 m2. Comparé aux chaudières classiques, ce système vous permet de diviser en 2 votre facture de consommation.

Chaudière électrique ou radiateur à inertie électrique

Ce système de chauffage figure parmi les plus faciles et les moins coûteux à installer. Il suffit de brancher le radiateur au secteur et le tour est joué : la chaleur émise est produite par ce dernier. Toutefois, notez que ce système est très énergivore et ne peut pas réchauffer efficacement un grand logement. Ainsi, en optant pour un système pareil, vous allez dépenser beaucoup d’argent sur le long terme.

Poêle ou chaudière à bois

De même que la pompe à chaleur, la poêle ou chaudière à bois est très écologique. Il s’agit d’un investissement relativement abordable, puisque son coût d’installation varie de 1000 à 4000 €. De plus, ce système s’avère rentable sur le long terme, puisque pour un logement de 100 m2 environ, la consommation moyenne annuelle est de 800 €.

Toutefois, notez que vous devez impérativement vous rassurer de la présence d’un fournisseur de bois ou de granulés recompactés près de chez vous avant d’opter pour ce type de chauffage.

Radiateur qui émet la chaleur fait parle chauffage

Attention : Changer de chauffage n’aura aucun effet si votre maison est une passoire thermique !

Votre maison est considérée comme une passoire thermique si elle n’est pas isolée correctement, et laisse par conséquent le froid de l’extérieur rentrer à l’intérieur, même quand toutes les portes et les fenêtres sont fermées. Pour compenser ce froid supplémentaire qui rentre chez-vous, la chaudière devra fournir plus de chaleur, et donc consommera plus que la normale.

En d’autres termes, si vous remarquez que vos factures de chauffage sont de plus en plus élevées, avant de songer à changer de système de chauffage, assurez-vous d’abord que votre maison soit parfaitement isolée thermiquement. C’est une fois la maison isolée que vous pourrez bien apprécier l’efficacité d’un système de chauffage donné.

Chaudière à condensation gaz ou fioul : Pourquoi ne pas les intégrer si les performances sont bonnes ?

Produisant de la chaleur en brûlant du gaz naturel, la chaudière à condensation gaz est une bonne solution pour chauffer une habitation en maîtrisant ses coûts. Son installation est peu coûteuse, puisqu’il vous suffit simplement d’être raccordé au gaz de la ville.

Par ailleurs, si votre logement n’est pas connecté au gaz de la ville, vous pouvez opter pour une chaudière fioul. Elle est idéale pour des grands logements, car sa diffusion est rapide et homogène. Mais comparé à la chaudière à gaz, ce système est plus cher à l’installation et même à l’utilisation.

Bien que ces 2 types de chaudière aient de bons arguments, tant sur le plan financier que technique, nous ne les avons pas intégrés à nos systèmes de chauffage à favoriser. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces systèmes sont polluants pour l’environnement et non durables, puisque personne ne peut estimer le coût des énergies fossiles dans le temps., combien coutera le gaz ou le fioul dans 5 ans ?

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur twitter
Retour haut de page