Quelles sont les solutions pour stabiliser un talus ?

Un déséquilibre apparaît lorsqu’une pente subie une superposition d’éléments. Dès lors, des solutions doivent y être apportées pour garantir la sécurité des passagers. Pour cela, il existe de nombreuses stratégies qui permettent de rétablir l’équilibre sur les espaces inclinés. Découvrez les techniques de stabilisation d’un talus.

Comment stabiliser les talus ?

Plusieurs outils sont utilisés pour rétablir l’équilibre sur les pentes inclinées.

La stabilisation avec un système écovégétal

La stabilisation avec un système écovegetal s’effectue avec des plantes. Pour certains talus rendus infertiles ou peu fertiles par le béton, il est possible de procéder à une re-végétalisation avec des géogrilles. Elles sont équipées de grandes alvéoles qui faciliteront l’installation de la végétation afin d’équilibrer le talus.

La stabilisation avec un système en ‘’L’’

Le système en L est une solution pour la stabilisation rapide et efficace du talus. Avant d’utiliser cette technique, vous devez vous assurer qu’il n’y a ni gaz, ni d’eau, ni un conducteur électrique au-dessous de la pente. Dès lors, vous pouvez passer à la délimitation du siège du mur en L avec des piquets et des cordes. Ensuite, vous devez creuser fondation de 80 cm de profondeur pour y introduire du gravier jusqu’à 15 cm au-dessus du sol.

Vous devez par la suite ajouter du béton sur 20 cm au-dessus et remblayer ensuite des pierres concassées. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, vous pouvez installer le mur en L pour stabiliser la pente.

Stabiliser un talus avec des murets floraux

Avant l’utilisation des murets floraux, vous devez d’abord réaliser une fondation de 40 cm pour qu’une pente 100 m par exemple soit durablement équilibrée. Le talus doit être recouvert par la suite de planche pour empêcher l’effondrement dans la fouille. Comme astuce, vous pouvez définir la profondeur en supposant que les pierres occupent la première moitié de la distance en dessous du sol. Après avoir protégé la semelle contre le gel sur 20 cm, vous pouvez couler du béton jusqu’à 10 cm de haut et ajouter par la suite des murets floraux.

Cependant, il faudra respecter un écart de 5 mm après chaque pose de muret et procéder ensuite au remblayage du ⅓ de la rangée inférieur avec du gravier. Veillez à ce que cela soit réalisé avec un matériau qui résiste au sol. Dès lors, vous pouvez ajouter de la terre de jardin sur chacune des rangées de murets floraux.

Quelles plantes pour stabiliser un talus ?

Jardin avec marche en pierre et jolies plantations de fleurs dans un talus

L’entretien d’une surface pentue est une tâche complexe. Ainsi, vous devez opter pour des végétaux qui nécessitent peu d’entretien. Parallèlement, votre choix doit pouvoir s’enfoncer correctement dans le sol pour limiter les risques d’érosion.

Pour stabiliser un talus, vous pouvez choisir la sauge arbustive. Cette variété de plante fleurit constamment et sans discontinuer pendant 9 mois. Vous pouvez toutefois utiliser le cornouiller qui est un regroupement de jolis petits arbres avec de beaux feuillages.

Le millepertuis est aussi efficace pour la stabilisation du talus. Ce dernier ne présente aucune difficulté pour son entretien. Il est un véritable couvre-sol pour un talus avec ses feuillages jaunes agréables qui rendent attrayant votre jardin incliné.

Retour haut de page